Belles traditions

Belles traditions
Yodel, lutte, hornuss – les traditions bernoises enchantent autant la population que les touristes. Aussi parce qu’elles sont restées ancrées dans le quotidien jusqu’à nos jours.

Yodel: youtse, chant et vocalises

Bien avant que chaque fermier ait un téléphone portable dans son sac, les bergers et les armaillis communiquaient sur de longues distances grâce au youtse et aux cris. Ces sons anciens ont évolué par la suite pour devenir le yodel, le chant méditatif sans texte, qui touche même les fans de rock’n’roll les plus indifférents. De nombreuses fêtes de yodel se déroulent chaque année dans la Région de Berne, qui n’offrent pas qu'un plaisir acoustique: on peut également admirer les magnifiques costumes folkloriques réalisés avec beaucoup de savoir-faire artisanal.

Hornuss: polar sur la sciure avec palet et pelle en bois

Il faut un minimum de connaissances de base pour apprécier le spectacle de palet et pelle en bois sur la sciure; mais dès que l'on a compris les règles, le spectacle devient plus passionnant qu’un polar d’Agatha Christie. Concernant le hornuss, l’équipe attaquante doit frapper le «nouss» (une sorte de palet) aussi loin que possible dans le camp adverse alors que l’équipe adverse essaie de le stopper le plus tôt possible à l’aide d’un «schindel» (une sorte de pelle en bois). Si vous voulez en apprendre plus, procurez-vous le film documentaire «Schlagen und Abtun» de Norbert Wiedmer ou allez à Lenk où aura lieu un tournoi de hornuss dans le cadre des journées AlpKultur®, suivi d’une fête.
Tournoi de hornuss à Lenk


Lutte: «Hoselupf» dans la sciure

L’enthousiasme du public est grand quand d’imposants bonshommes se soulèvent mutuellement par leur culotte courte jusqu’à ce que les omoplates de l’un touchent le sol. Personne ne sait exactement quand ni où la lutte suisse a été pratiquée pour la première fois. Il semblerait que ce sport ait toujours fait partie de la Suisse - c’est en tout cas ce que suggèrent les «représentations de lutteurs» datant du 13e siècle dans la cathédrale de Lausanne. Autrefois, c’étaient les armaillis et les bergers qui s'affrontaient, de nos jours la lutte fait partie intégrante du paysage sportif suisse. L’ambiance est exceptionnelle et le public très hétéroclite lors des innombrables compétitions - par exemple celle du Kemmeriboden, qui est considéré comme l’un des berceaux de la lutte suisse. L’association cantonale bernoise de lutteurs propose des cours d’initiation aux personnes intéressées.
Bernisch Kantonaler Schwingerverband (allemand)

Spécialités culinaires: il y a bien plus que des trous dans l'Emmental

Les «Gramswürmleni» presque oubliés (des biscuits cuits dans la graisse et qui ressemblent à une chenille), le «Gumpesel» (une saucisse au goût fumé prononcé), les célèbres meringues ou encore le «Burrehamme» - les spécialités culinaires du canton de Berne sont aussi variées que ses paysages. Si vous ne voulez pas faire «juste» une excursion, mais vivre une expérience par la même occasion, vous pouvez par exemple aller dans l’Emmental authentique et de là entreprendre un Tour Découverte Kambly pour découvrir l’univers Kambly. En cours de route, vous rendez visite à différents producteurs et achevez le circuit à l'usine Kambly à Trubschachen.
Découvrez la tradition de l'Emmental

Sculpteurs sur bois: là où un arbre donne naissance à un cor des Alpes

À vrai dire, Brienz est la capitale des sculpteurs sur bois. Mais dans le pittoresque Eggiwil aussi, on sait comment un cor des Alpes tout en filigrane naît d’un encombrant tronc d’arbre. La famille Bachmann est à la tête de l’un des derniers ateliers de cors des Alpes de Suisse. La fabrique propose des visites guidées de l’atelier sous la houlette de spécialistes.
alphornmacherei.ch (allemand)

Cela pourrait également vous intéresser

Nos partenaires

Promotion économique du canton de Berne
Swiss Travel System
Suisse Mobile
Grand Tour of Switzerland
BLS
GoSnow.ch
Hotellerie Bern+ Mittelland
Hotelier-Verein Berner Oberland
Emmental AOP