Un hôtel de neige et de glace

Un hôtel de neige et de glace
HistoiresUn hôtel de neige et de glace

Deux brasseurs et musiciens

Sous une couche de plusieurs mètres de neige et de glace se cachent dans des igloos des chambres entièrement équipées pour plus de 40 personnes, avec installations sanitaires, électricité et même un jacuzzi. Parmi les responsables: la Canadienne Morgan Heidecker.

Village d’igloos de Gstaad (Video: Suisse Tourisme)

Village d’igloos de Gstaad

Le village d’igloos de Gstaad, dans l’Oberland bernois, se trouve au Saanerslochgrat. L’accès est possible à ski au départ de cinq stations de la vallée et les piétons arrivent confortablement au village depuis Saanenmöser via la nouvelle télécabine de Saanersloch, ouverte en 2018.


Morgan Heidecker

Tour à tour maçonne, électricienne, musicienne et même maître-nageuse, la Canadienne cherche et trouve chaque jour des solutions pour faire vivre aux hôtes des igloos une expérience inoubliable.




«C’est peut-être le travail le plus cool du monde - à tout point de vue.» Morgan Heidecker




Bouillonner dans la glace

Le bain extérieur est ouvert à tous les hôtes. Ceux qui veulent l’exclusivité doivent réserver la suite. Celle-ci dispose d’un jacuzzi personnel unique dont la vapeur est évacuée via un trou dans le toit. Ce luxueux bain chaud se trouve bien à l’intérieur d’un igloo, entouré d’un plancher et doté d’une cabine de style traditionnel en bois sombre pour se changer.

De la glace presque partout

Les bancs, les tables de nuit, même une partie de la salle de bains: l’intérieur est effectivement constitué de glace. L’eau gelée devient ici un matériau de construction passionnant. Toutefois, l’établissement demande un entretien rigoureux, sous de nombreux aspects. À commencer par le nettoyage des sols, qui est quelque peu différent dans l’hôtel d’igloos.

Environ 2000 heures de travail se cachent dans cette installation hôtelière aménagée avec art, qu’il faut reconstruire chaque année en novembre. Décorées avec humour ou d’une géométrie rigoureuse, chacune des treize chambres est agencée de façon totalement différente.




«Manier la pelle demande des efforts physiques que vient compenser la délicate créativité nécessaire pour améliorer la décoration.» Morgan Heidecker



Rester au sommet

En temps normal, les hôtes quittent les montagnes en même temps que la lumière du soleil. Mais pas dans le village d’igloos: à presque 2000 mètres, le ciel est tout proche, même en soirée. Le ciel qui, au cœur de ce panorama alpin, libère encore et encore ses impressionnantes explosions de couleurs. Avec un peu de chance, ce moment est aussi accompagné d’un concert de circonstance.


Musique avec Morgan

Adolescente, la Canadienne écrivait déjà ses premières chansons. Elles évoquent le chagrin et de romantisme et ont des accents vulnérables – un peu à l’image d’un igloo. L’acoustique unique des igloos met parfaitement en valeur les mélodies.


Un lit à huit épaisseurs

Personne ne doit avoir froid. Les nombreuses couches garantissent que le froid du lit de glace ne parvienne pas jusqu’aux dormeurs. Même si la température dans l’igloo dépasse à peine le point de congélation, ce douillet sandwich permet un sommeil confortable, parfaitement au chaud.


Juste une dernière fois

La fondue était extra, l’ambiance excellente, et les lits sont prêts. Mais osez une brève sortie, mettez le nez dehors une dernière fois pour admirer la claire nuit d’hiver et la danse scintillante des étoiles.

Villag d'igloos de Gstaad

Nos partenaires

Promotion économique du canton de Berne
Swiss Travel System
Suisse Mobile
Grand Tour of Switzerland
BLS
GoSnow.ch
Hotellerie Bern+ Mittelland
Hotelier-Verein Berner Oberland
Emmental AOP