Spécialités bernoises

teaser background image
Spécialités bernoises
HistoiresSpécialités bernoises

Entre renommée mondiale et secret d’initiés

Tout le monde connaît la fondue. Mais le canton a encore bien davantage de spécialités culinaires à offrir - de la liqueur de gingembre au Ragusa en passant par le « Mandelbärli » (un ourson aux amandes). On en rencontre certaines souvent alors qu’il faut bien chercher certaines autres.

Ovomaltine : un classique suisse

Tous les enfants suisses aiment l’« Ovo » du matin. Tout a commencé en 1865 dans un laboratoire de la vieille ville de Berne. Le pharmacien Dr Georg Wander a développé un extrait de malt pour lutter contre les carences alimentaires autrefois largement répandues. Son fil Albert - également chimiste et pharmacien - la perfectionna, l’enrichit d’autres sources d’énergie et l’agrémenta de cacao. L’Ovomaltine arriva sur le marché en 1904 et fut vendu en tant que préparation médicale. Mais, bientôt, les gens sains aussi voulurent boire l’« Ovo », notamment les sportifs : en 1932, Ovomaltine prit en charge l’alimentation des athlètes aux Jeux olympiques. Il existe aujourd’hui une multitude de produits Ovomaltine, de la pâte à tartiner au müesli sans oublier les snacks.
ovomaltine.ch
Ovomaltine, Région de Berne
Ovomaltine, Région de Berne

Ingwerer : sucré et fort

C’était d’abord un secret d’initiés, utilisé dans sa propre cuisine, offert à des amis. Aujourd’hui, l’Ingwerer est la boisson bernoise branchée par excellence, bue de Genève à St-Gall. Mais comment en est-on arrivé là ? Peppe Jenzer, barman au café Kairo à Berne, a testé en 2013 une eau-de-vie de gingembre avec des amis. C’est pas mal, pensa-t-il, le fan de gingembre, et commença à bricoler. Les premières bouteilles d’Ingwerer furent si réussies, qu’il fonda une start-up. Sa création n’est pas trop forte, mais pas non plus trop sucrée. Et, ce qui est particulièrement agréable, c’est que l’on peut augmenter la force de la liqueur en secouant la bouteille. Par ailleurs, juste en passant, le gingembre était considéré comme aphrodisiaque dans la Chine ancienne… !
ingwerer.ch (allemand)
Ingwerer Berne
Ingwerer Berne

Ragusa : né de la pénurie

Ragusa est né de la pénurie : en 1942, en plein milieu de la Deuxième Guerre mondiale, les matières premières telles que le cacao venaient à manquer. Le chocolatier bernois Camille Bloch eut l’idée d’enrober une pâte faite de noisettes moulues et entières d’un délicieux chocolat. L’appellation Ragusa fait référence à la ville éponyme en Croatie (l’actuelle Dubrovnik), où il avait autrefois passé de belles vacances. Ragusa est aujourd’hui encore élaboré sur la base de la même recette et la même méthode - et même par la même famille ! Daniel Bloch, représentant de la troisième génération, dirige la destinée de la chocolaterie suisse. L’entreprise fabrique 3700 tonnes de spécialités au chocolat par an.
ragusa.ch
Ragusa Courtelary, Jura & Trois-Lacs
Ragusa Courtelary, Jura & Trois-Lacs

Toblerone : une star mondiale

Au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle, plusieurs fabriques s’installèrent sur le site situé derrière la gare principale bernoise, notamment la chocolaterie Tobler. Jean Tobler avait ouvert dès 1867 un magasin de chocolats dans le quartier de la Länggasse et nécessitait toujours plus de stock. En 1908, son fils Theodor inventa le Toblerone : un chocolat au lait fourré au miel, aux amandes et au nougat. Le nom est composé des noms « Tobler » et « Torrone », une spécialité italienne de nougat. Des légendes gravitent autour de sa forme triangulaire. Mais, en fait, le Cervin n’a rien à voir là-dedans ! Theodor Tobler trouva plutôt l’idée lors d’une représentation des Folies Bergères à Paris, durant laquelle les danseuses formaient une pyramide.
toblerone.ch
Toblerone, Région de Berne
Toblerone, Région de Berne

Länggass-Tee : roses bernoises

Depuis la construction de l’Université de Berne, le quartier de la Längasse s’est transformé en un quartier étudiant animé avec nombre de charmants cafés et des magasins originaux. Le Länggass-Tee est déjà presque légendaire - une exploitation familiale dans un ancien bureau de tabac, que Katrin et Gerhard Lange ont lancé en 1983 et dans laquelle leurs quatre fils sont entre temps associés. Si vous voulez y bruncher un samedi, vous devrez réserver six mois à l’avance ! Mais, la tisane « Roses bernoises », vous pouvez l’acheter à n’importe quel moment ! Cette délicieuse tisane aux fruits et aux fleurs est une composition traditionnelle issue du jardin paysan bernois faite de bouts de pomme, cannelle, carcadet, feuilles de roses, fleurs de tilleul et ortie.
laenggasstee.ch
"Längass-Tee" Berne, Région de Berne

Mandelbärli : une pâte à gâteau au lieu du chocolat

Les oursons aux amandes sont les ambassadeurs sucrés de Berne, la capitale, et le pendant culinaire de son animal héraldique. Cette spécialité bernoise aussi a une histoire bien remplie : la première forme d’ours a été fabriquée en 1914 par Friedrich Anton Reiche à Dresde, en Allemagne. Ses formes en métal étaient célèbres, tous les grands chocolatiers suisses - de Lindt à Tobler - étaient ses clients. Mais ce n’est qu’en 1989 que la pâtisserie Glatz eut l’idée d’utiliser l’ancienne forme en ours pour son 125e anniversaire. Mais on ne les remplit pas de chocolat, mais d’une délicieuse pâte à gâteau. L'ourson aux amandes bernois était né ! De nos jours, l’ours sucré est disponible en douze variétés, de l’Irish Cream à la fraise, sans oublier les versions sans gluten et sans lactose.
mandelbaerli.ch (allemand)
"Mandelbärli" Confiseur Glatz, Région de Berne

Swiss Mountain Single Malt : une âme qui a une histoire

Si vous trinquez avec le whisky anniversaire de la brasserie Rugenbräu, vous faites honneur non seulement à la boisson et à votre vis-à-vis, mais également à son histoire : en 1874, l’Ecossais Donald McDonald vient à Interlaken et est ensorcelé par le Jungfraujoch et la bière locale. Lors d’une excursion, il rencontre les brasseurs de bière Carl et Albert Indermühle qui lui montrent la cave taillée dans la roche du Rugen. Ils s’asseyent ensemble, boivent d’abord de la bière, puis du whisky. De retour chez lui, Donald McDonald couche son aventure par écrit. Plus de 100 ans plus tard, un distillateur de whisky écossais lit cette histoire et décide de suivre les traces de son compatriote. À Interlaken, il rencontre les successeurs des brasseurs Carl et Albert ; depuis le temps, différents whiskys mûrissent dans la cave rocheuse. L’Ecossais est impressionné par le produit suisse - et devient le parrain du Swiss Mountain Single Malt.
rugenbräu.ch (allemand)
Swiss Mountain Single Malt, Région de vacances d'Interlaken
Swiss Mountain Single Malt, Région de vacances d'Interlaken

Kambly Bretzeli : une spécialité de l’Emmental sans trous

Beurre, œufs et farine sont les ingrédients principaux des fins bretzeli Kambly. Les biscuits de l’Emmental comptent depuis plus de 100 ans parmi les petits gâteaux préférés de Suisse. Et en voici l’histoire : au début du siècle dernier, une jeune femme de Trubschachen voyagea en Suisse romande où elle rencontra le coquet Oscar Kambly. Ils tombèrent amoureux, il la suivit à Trubschachen, apprit le métier de boulanger, perfectionna la recette de bretzeli de sa belle-famille et vendit les biscuits dans sa boulangerie - et ce avec succès. En 1910, il fonda la société Kambly et commença a exporter ses friandises dans le monde entier. Aujourd’hui, c’est son petit-fils qui dirige l’entreprise - il a récemment lancé une variété de bretzeli à la noix de coco râpée.
kambly.com
Kabmbly Truebschachen, Région de Berne
Kabmbly Truebschachen, Région de Berne

Nos partenaires

Promotion économique du canton de Berne
Swiss Travel System
Suisse Mobile
Grand Tour of Switzerland
Thoemus
Emil Frey SA, Autocenter Berne
GoSnow.ch
Hotellerie Bern+ Mittelland
Hotelier-Verein Berner Oberland
Emmental AOP